Livraison de colis à vélo.

J’ai récemment commencé à faire des tests de livraison à vélo pour une petite compagnie d’ici. C’est quelque chose de vraiment bénéfique pour tout le monde. De mon côté, je glisse les livraisons parmi celles de Vrac sur roues ce qui me permet de rentabiliser davantage mes rondes (ce qui me permettra éventuellement de payer convenablement un livreur éventuellement) et pour les clientes de la compagnie qui vont recevoir à leur porte leur commande sans avoir à se déplacer en voiture !

L’heure du premier essai.

La première livraison de colis était la semaine après le grand festival Zéro déchet en novembre. Bonne nouvelle ! Les colis étaient exactement sur mon trajet de livraison de Vrac sur roues ! Je n’ai pas eu besoin de faire de détour. Quoi de mieux ?!

Tout s’est bien passé. Certains clients n’étaient pas là… par chance la porte de l’entrée d’appartement était ouverte ou il y avait une boîte aux lettres. J’ai pu déposer les colis sans crainte qu’ils soient endommagés ou volés. C’était ma plus grande crainte mais, ce n’est pas arrivé alors tous les colis ont été livrés.

2 semaines plus tard.

J’ai reçu un texto de la responsable des livraisons. Une cliente lui avait demandé si sa commande allait bientôt arriver … Petit problème j’avais déjà tout livré il y a 2 semaines… Un peu en panique, j’ai vérifié l’adresse de livraison. Je me souvenais de la rue, mais sur la vue de la rue, ce n’était pas le bâtiment que j’ai livré le colis. C’était pourtant la bonne adresse… J’étais confus est-ce que je me m’étais trompé d’adresse? J’ai vérifié mon itinéraire de la soirée, la bonne adresse était entrée. Ça ne voulait dire qu’une chose. J’avais bel et bien livré la commande à la mauvaise adresse. Toujours sur la vue de rue, j’ai cherché le bâtiment où je me rappelais l’avoir livré. Ouep j’avais livré la commande à la mauvaise place. Au moins, ce n’était pas super loin de la bonne adresse.

Réparer mon erreur

Je me suis trompé d’adresse… vraiment!? Une erreur tellement d’inattention et évitable. Bon ce qui est fait est fait, maintenant il fallait que je répare ça. J’ai mis la commande dans la boîte aux lettres, donc il se peut qu’elle y soit toujours. Après tout il y avait un nom sur le colis. Je devais de prendre la chance. C’était mon erreur, doc c’était donc à moi de faire les efforts pour replacer tout ça. Je me dois d’offrir un service professionnel.

J’ai pris mon vélo et je suis parti à la recherche de la commande.

Lieux du « crime »

Bonne nouvelle, je me suis très bien souvenu de la rue. Déjà un bon début. Alors j’ai commencé à faire le tour des triplex proches de l’adresse.

Premier tour, j’ai fait un bon bout de rue sans voir le lieu où j’ai livré la commande. Par contre, je me souvenais de la rue sur laquelle j’avais tourné lors de la livraison. Deuxième tour. C’était là !  J’ai  immédiatement reconnu  la boîte aux lettres avec 3 numéros. En effet, je me suis simplement trompé de un 10ième dans le numéro de l’adresse comme que je le soupçonnais. J’ai stationné mon vélo sans prendre le temps de le barrer, j’ai monté l’escalier avec un sentiment bizarre d’incertitude et j’ai ouvert la boîte aux lettres.

Le colis n’était pas à l’intérieur… quelques sacres traditionnels québécois ont suivi. Je ne savais pas quoi faire. Est-ce que je d pour demander le colis à un résident ? Pendant ces questions existentielles de remords, j’ai jetté un œil distrait à travers la porte vitrée. Le colis était par terre dans l’entrée. J’ai explosé de rire. J’ai beau dire avoir des malchances mais ça… c’était de la chance pure et simple.

Vraiment. Juste là dans l’entrée par terre bien à la vue pour un livreur perdu. Ça me fait toujours rire rien que d’y penser.  Par chance une résidente m’a ouvert la porte après 2 coups de sonnette. J’ai pris le colis pour le livrer à la bonne adresse et j’ai appelé la responsable de la compagnie. Je lui ai confirmé que la commande a été trouvée et livrée à la bonne place. Elle était encore plus surprise que moi.

Alors, Je suis chanceux? Dévoué? ou les 2?